11/12/2018

Contravention

"Pas besoin de s’appeler Einstein pour constater que le temps ne s’écoule pas de la même manière à l’Etat que dans le privé" (N°2):

 


Contravention.jpg

Voici un avis d'infraction daté du 7 novembre 2018, reçu le 13 novembre 2018 et me demandant l'identité de la personne qui avait mal parqué une "automobile KTM" le 29 mars 2016 à 21h31, soit il y a près de 3 ans... Cette "motomobile" étant à l'époque immatriculée par une société (mais ayant changé de propriétaire depuis longtemps) et utilisée par plusieurs personnes, je ne me souviens plus qui la conduisait il y a 136 semaines, désolé. Ayant l'obligation d'informer, je me suis permis de demander des explications ou du moins des précisions pouvant m'aider à vaincre mon amnésie et à justifier ce petit retard de procédure. Je m'abstiendrai d'en publier ici la réponse... Ces services semblent débordés, bien que leurs employés ne soient pas moins nombreux que dans les autres cantons, bien au contraire. Serait-ce dû a leur acharnement ?

18:30 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

"Je m'abstiendrai d'en publier ici la réponse, car elle est digne d'un analphabète."
Dommage, vous avez attisé ma curiosité...

Écrit par : Daniel | 11/12/2018

Les commentaires sont fermés.